Produits Morita >> Veraviewepocs 3D F40

Veraviewepocs 3D F40
Téléchargements
User list 3D x-ray devices


Des clichés radiographiques 3D de haute résolution pour un diagnostic précis et une planification sûre des traitements

L'endodontie a besoin d'images qui représentent la moindre structure et qui reproduisent la structure du canal radiculaire ainsi que les courbures de la racine. Posséder le système radiographique adapté à cette fin constitue une condition sine qua non pour planifier les traitements et évaluer les chances de guérison.

  • Tout dans un seul appareil – Clichés panoramiques, céphalométriques et tridimensionnels
  • Détecteur à panneau plat intégré pour les prises de vue panoramiques et tridimensionnelles
  • Clichés céphalométriques et panoramiques segmentés
  • Champ de visualisation 3D : Ø 40 x 40 mm et Ø 40 x 80 mm
  • Positionnement simple sur la zone d’examen pour les clichés en 3D – un clic sur la zone voulue dans l’image panoramique suffit
  • Traitement de l’image simple par fonctions intuitives avec restitution intelligente des volumes et des couches en temps réel
  • Visualisation de tous les fichiers images sur n’importe quel ordinateur et export simple
  • Manipulation confortable via un écran tactile à cristaux liquides

Champs de visualisation

Sélection du volume

Les champs de visualisation du Veraviewepocs 3D F40 ont été optimisés pour un emploi endodontique. Vous pouvez choisir entre une zone d'intérêt de Ø 40 x 40 mm et Ø 40 x 80 mm. Fort d'une résolution de plus de 2 paires de lignes par millimètre (FTM), l'appareil reproduit brillamment les moindres structures.

Positionnement 3D simple

Avant la prise de vue tridimensionnelle, le Veraviewepocs 3D F40 génère une image panoramique de haute résolution qui est affichée sur le moniteur. Là, vous sélectionnez la zone d'intérêt désirée pour le volume 3D et lancez la prise de vue tridimensionnelle par un clic de souris.

Exemple de cas clinique

La vue panoramique ci-dessus révèle un éclaircissement apical sur la racine distale de la dent 26. Un nouvel examen sur la base d'un cliché 3D montre qu'en fait le défaut se trouve sur le côté buccal d'une racine mésiale extrêmement courbée.

Programme de réduction de dose

Ce programme réduit la dose efficace jusqu'à 40% par rapport au programme standard et optimise la représentation des tissus mous ce qui permet de très bien identifier la peau et la membrane des sinus.

Sans réduction de dose
Avec réduction de dose
Exposition au rayonnement courte

L'appareil nécessitant seulement 9,4 secondes pour l'exposition, le patient n'est soumis aux rayons X que pendant un très court laps de temps.

Clichés panoramiques segmentés

Lappareil vous permettant de sélectionner des segments de cliché isolés, vous focalisez la prise de vue uniquement sur les zones critiques pour le diagnostic et épargnez à vos patients une exposition aux rayons X inutile.

Traitement de la couche de l'image

La couche de l'image enregistrée pour des clichés panoramiques peut être ajustée a posteriori pour gommer des anomalies ou corriger de mauvais positionnements. Cette fonction permet de préciser la zone d'intérêt pour des points qui se trouvent à différentes profondeurs mais aussi à la surface. Vous pouvez sélectionner un ajustement sur un, deux ou trois points.

Cas cliniques

En raison de douleurs soutenues à la suite d'un premier traitement, une obturation canalaire qui paraît parfaite sur le plan clinique est contrôlée et reprise sur la dent 45. Les douleurs persistent. Le patient revient pour un contrôle de l'obturation canalaire de la dent 46. Grâce à la prise de vue au scanner numérique préalablement réalisée, une deuxième racine isolée, côté linguale, a été décelée sur la dent 45. Son traitement a immédiatement fait cesser les douleurs.

La radiographie initiale du médecin ayant recommandé le patient montre une anatomie anormale de la 24. Canal en forme de S marquée avec une structure apicale clairement reconnaissable :

Traitement du canal radiculaire de la dent pilier 13, essentielle pour la prothèse, après une première tentative de trépanation avortée. Ce n'est qu'à l'examen du cliché pris par le scanner numérique qu'une prémolaire à deux racines qui a pris la place de la canine dans l'arcade dentaire a été décelée :

Image radiographique pour diagnostic de la dent 24 sans particularité, coupe sagittale Regio 24 avec résorption marquée et coupe transversale Regio 24:

Cas cliniques fournis avec l'aimable autorisation du Dr Hans-Willi Herrmann (Bad Kreuznach, Allemagne) et du dentiste Oscar von Stetten (Stuttgart, Allemagne)